Necessité d'une déviation poids lourds

 

 

 

 

Une infrastructure inadaptée
 

  

  

La commune de Louvie-Juzon, située au carrefour des 3 vallées : Ossau, Aspe, Bigorre, est traversée dans son agglomération par 2 axes routiers principaux :

 

  • la RD 934, classée route à grande circulation

  • la RD 35 qui présente une dangerosité évidente dans la traversée du bourg

 

La RD 35, dans l'agglomération, présente la même configuration qu'il y a cent ans, époque où les troupeaux l'empruntaient régulièrement-

  

 Depuis, la circulation à moteur s'étant intensifiée, toutes sortes de véhicules empruntent l'axe et notamment les poids lourds (y compris les transports exceptionnels ou de matières dangereuses)-

 

 

 

Dossier déviation poids lourds 

 

 Passage d'un convoi exceptionnel dans le resserrement situé en bas de la rue Carnot

 

 

Cet itinéraire n'est pas adapté 

 

 

 

 

- route à forte déclivité, sinueuse et sans visibilité

 

Dossier déviation poids lourds Dossier déviation poids lourds Passage étroit de la rue Carnot ne permettant pas le croisement de 2 véhicules

- route étroite ne permettant pas le croisement de 2 voitures de tourisme à certains endroits

 

               - Dimensions de la chaussée :

                  *entrée sud : 3.40 mètres

                  *niveau église/crèche : 4.60 mètres

                  * niveau du château d'eau rue Carnot: 3.45 m

                  * haut de la rue Carnot : 4.80 mètres

 

- pas ou peu d'aménagements de sécurité pour les piétons 

  

 Dossier déviation poids lourds

Rue sans trottoirs  où les véhicules rasent les habitations

 

  Un constat d'insécurité  

  • 1-Les causes :

     

L'accroissement sensible du trafic journalier des poids lourds, variant de 200 à 400, selon la période considérée, est dû: 

    • - aux échanges croissants entre l'Espagne et les 3 vallées Aspe/Ossau/  Bigorre

    • - à l'existence d'une carrière située à la sortie nord de Louvie-Juzon 

    •  

    •  

    •  

    •  

    • Dossier déviation poids lourdshicule non réglementaire en provenance de la carrière
    •          

A noter qu'en 1995, un projet de « déviation poids lourds » (qui n'a jamais vu le jour)  a permis à la carrière Lacrouts d'obtenir une autorisation d'extension et a contribué, ainsi, à l'augmentation du nombre de rotations des camions- 

 

 

 

                     2- Les risques encourus

 

 

                 En raison de l'infrastructure routière inadaptée, les riverains assistent  impuissants :  

  •  
    • Aux croisements périlleux et hasardeux d'un corridor de poids lourds qui font fi du code de la route et s'approprient la route-Dossier déviation poids lourds Etranglement de la rue Thiers

    •  

    • Dossier déviation poids lourds  

    •         Croisement de 2 poids lourds rue Carnot

    •  

    •  

    •  

    •  

    • Aux passages de transports exceptionnels surdimensionnés qui bloquent la circulation

    •  

    •  Dossier déviation poids lourds 

    •  

    •  Dossier déviation poids lourds

    •  

    •  

    •  

    •  

    •  

    •  

    •  

    •  

    •   Transport exceptionnel rue Carnot

    •  

    •  

    •  

    •  

    •                                                                                                  Impossibilité pour les PL de  prendre correctement le virage en haut de la rue Carnot.

    •  

    •  

    • Ala dégradation des habitations, des véhicules en stationnement, des infrastructures routières, du mobilier urbain......

    •  

    • Aux frôlements des portes d'entrée, faisant courir des risques inconsidérés aux riverains et aux piétons.

    •  
    •  
    •  
    • On n'ose pas imaginer les conséquences dramatiques de la perte de contrôle d'un de ces véhicules dans la descente du bourg où se trouvent commerces, église, crèche et marché.....

 

                       Deux incidents survenus en 2010 (défaillance du système de freinage et chavirement d'un poids lourd) étayent nos craintes.....

 

 

 

Dossier déviation poids lourds 

  

           Croisement de nuit de 2 poids lourds

  

 

 

 

Tranquillité compromise et accentuation des nuisances

 

 

 

           A ce sentiment d'insécurité, s'ajoutent des gênes anormales : 

    • les bruits excessifs provoqués par les bennes, les systèmes de freinage, ou par les passages sur les plaques d'égoûts et autres ralentisseurs

    •  

    • les pertes de granulats sur la chaussée

    •  

    • la pollution importante due à la poussière des chargements et aux échappements

    •  

    • la dégradation progressive du patrimoine immobilierDossier déviation poids lourds

    •  

    •  

  •  

        
  •        
  •  

 

 

        

 

 

   Porche de la rue Carnot dégradé par un camion 

 

 

 

 

 

   Les actions menées par l'association

 

      

     Dès sa création, l'association adresse aux autorités une nouvelle pétition

      axée  sur l'insécurité routière (signée par plus de 340 personnes)

  

 

  

 

ACTIONS AUPRES DES ELUS ET DES RESPONSABLES ADMINISTRATIFS 

(Nous précisons que nous tenons à la disposition des adhérents les différents courriers dont il fait état ci-dessous)  

 

* 9 octobre 2009 :   

 - entretien avec Mr le Maire de Louvie-Juzon : il assure vouloir dévier tous les camions en créant une « piste » financée par la carrière- Nous émettons des réserves à propos de ce montage utopique -

  

- correspondance adressée à Mr le Maire de Louvie-Juzon lui demandant l'interdiction de la circulation poids lourds en application des articles L2212- 2 L2213-1 et suivants du Code des Collectivités locales- Réponse négative du Maire le 23/11/2009 ( motif : pas d'itinéraire de déviation adapté )

 

 

 

*16 octobre 2009 :   

 -entretien avec la DRIRE (secteur carrière) ; conclusion : les problèmes relatifs au transport des granulats sur la voie publique ne sont pas pris en compte par cet organisme

  

    

 

*23 octobre 2009 :   

- entretien avec Mr le Maire de Louvie-Juzon afin de lui rappeler les problèmes d'insécurité routière et la nécessité de prendre une délibération pour la création d'une déviation poids lourds:- Réponse :« une voie de dévoiement » pour tous les poids lourds serait envisagée-

 

- Demandes de RDV faites au Député et au Conseiller Général : Le député Jean Lassalle n'a jamais répondu

  

 

*4 novembre 2009: 

- une fiche présentant le problème d'insécurité routière est adressée au comité   départemental de la Prévention routière : aucune suite particulière n'a été donnée à notre dossier

  

 

*14 et 17 novembre 2009 : entretien et courrier à Mr le Conseiller Général qui nous affirme soutenir notre projet de déviation poids lourds

 

 

 

*18 novembre 2009 : entrevue avec la Déléguée du Médiateur de la République qui nous assure vouloir soutenir notre action – Malgré la transmission d'un dossier important, plusieurs appels téléphoniques et demandes de RDV, aucune réponse n'a été apportée

 

 

 

* 30 novembre 2009 :

Un courrier de Mr le Conseiller Général nous informe qu'il demande une étude de faisabilité-

 

 

  

*15 décembre 2009 :

Lettre adressée à Mr le Maire de Louvie-Juzon (ainsi qu'aux autres autorités) pour lui rappeler, à nouveau, ses responsabilités eu égard aux dangers présentés par la circulation poids lourds (pas de réponse)

 

 

 

*12 janvier 2010:

 envoi de dossiers complets traitant du problème de l'insécurité routière (photographies, plan, fiche et lettre) adressées au Préfet et au Président du Conseil Général avec copies au Maire et au Conseiller Général- (pas de réponse)

 

 

 

*19 janvier 2010 :

Le Conseiller Général nous informe qu'une délibération de la Commune a été votée à l'unanimité le 7 janvier afin de demander la création d' une voie dite « de contournement » pour les poids lourds, redevenant « voie verte » le week-end- Une étude de faisabilité serait en cours-

 

 

*3 février 2010 :

lettre au Conseiller Général pour l'informer de notre satisfaction sur l'avancée du dossier

 

 

*11 février 2010 :

lettre au Conseil Général pour lui faire part de notre étonnement quant à la diminution subite de la circulation poids lourds alors qu'un appareil de comptage est mis en place-

 

 

 

*25 février 2010 :

lettre au Maire, au Préfet, au Conseiller général et au Président du Conseil Général pour les informer de la défaillance du système de freinage d'un poids lourd au niveau de la crèche

 

 

 

*8 mars 2010 :

le Conseiller Général programme une réunion sur le sujet de la déviation au mois d'avril- En réponse nous demandons à y participer- Le 14 avril, nous sommes informés qu'une réunion s'est tenue le 7 avril- Nous n'avons aucun retour sur les décisions prises

 

 

*18 mars 2010 :

lettre adressée à Mr le Maire de Louvie Juzon pour prendre acte de la délibération relative à la création d'une « déviation spécifique poids lourds »-

 

 

 

*14 juin 2010:

lettre adressée au Conseiller Général, au Président de la Communauté des Communes, au Préfet, au Maire pour les sensibiliser sur l'ouverture prochaine d'une crèche sur l'axe dangereux-Réponse le 29 juillet 2010 : la responsabilité de cette structure appartient au Maire qui a accordé le permis en connaissance de cause-

   

 

*5 juillet 2010 :

réponse du Président de la Communauté des Communes qui informe de la mise en place de ralentisseurs- Il nous précise qu'une étude est lancée pour la réalisation d'une déviation-

 

* 27 septembre 2010 : 

Nous interpellons la responsable du Pôle Infra-est du Conseil General pour lui demander communication des relevés de circulation dans l'agglomération car celle-ci affirme que le trafic est en baisse continue

 

  * 5 octobre  2010: compte tenu de l'imminence du dépôt d'un projet d'extension par la carrière, nous avons à nouveau sensibilisé Monsieur le Préfet sur les inévitables problèmes liés à une augmentation du trafic poids lourds-

  

  * 10 novembre 2010 :le Conseil Général  confirme que des propositions de tracé de déviation seront présentées à la commune avant la fin de l'année 

 

* 16 novembre 2010

 l'Association demande, d'une part, à être représentée lors de la réunion de présentation des tracés par le Conseil Général, d'autre part, à rencontrer le Conseil Municipal par rapport à la problématique du sentiment d'insécurité dans le village -

 

 

  * 3 décembre 2010 : échange avec Conseillers municipaux qui  s'engagent à ne pas accorder l'autorisation d'extension à la carrière tant que la voie de contournement PL ne sera pas effective.

 

* 9 décembre 2010  Le Conseil Général, ignorant  notre souhait de participer à la réunion de présentation du tracé de la déviation, nous avise que le choix de la Municipalité s'est porté sur un tracé que la DAEE est chargée de peaufiner...... (pas plus de précision.......)

 

 

  * 30 janvier 2011 : courrier à la DREAL pour l'informer  que la réglementation n'est toujours pas appliquée par la carrière (poussières, tirs, bruit). 

 

* 18 février 2011 : présentation par le Maire de Louvie des différents tracés proposés par le Conseil Général- Le tracé vert ( démarrant en dessous du camping et aboutissant au niveau des Ets Barraqué) aurait la préférence de la Municipalité-

 

* 2 avril 2011 : rencontre avec le Conseiller Général qui affirme qu'aucun tracé n'est écarté et qui propose une réunion prochaine avec toutes les parties intéressées (dont certains membres de l'association)-

 

 

La position des élus et des autorités 

 

 

 

         * La Préfecture : aucune réponse sur le problème  de   l'insécurité  routière   et de la tranquillité  publique

 

  •  

    Pourtant, depuis 14 ans, les différentes autorisations d'exploitation de la carrière signées par le Préfet font référence à un projet de déviation!!!!

     

     

    *De même, Mme la Déléguée au médiateur de la République n'a pas donné suite (réponse : dossier trop complexe)

 

*Le comité départemental de la Prévention Routière (en relation avec la Préfecture) n'a donné aucune nouvelle sur ses éventuelles interventions-  

                          

 

                  * Le Député : pas de réponse à nos sollicitations de demande de RDV   

 

 

* Le Conseil Général : il a, semble t-il, pris en compte notre revendication- Ses courriers font référence à une étude qui est en cours avec plusieurs propositions de tracés......

 

 

* La Municipalité :

Sous la pression, elle a tergiversé par une piste, puis par une voie de dévoiement pour arriver (enfin!) à une voie de contournement (avec une destination de voie verte le week-end)-

Nous ne relâchons pas la pression et suivons avec attention le dossier car il ne faudrait pas que la Municipalité  revienne sur une délibération du 02/07/2008,  dans laquelle elle subordonne l'augmentation de la production de la carrière à la création d'un axe de contournement du village pour les camions!!

La population subit tous les jours  les conséquences de promesses non tenues par le passé...............

 

 

A ce jour, à Louvie Juzon, la rentabilité économique est prioritaire sur l'aspect sécuritaire! 

 

 

 Dossier déviation poids lourdsDélibération du Conseil Municipal en date du  02/07/2008 qui conditionne son accord  pour une extension de la carrière à la création d'une déviation PL

  /

Dossier déviation poids lourds 

 

  Délibération du Conseil Municipal en date du 07/01/2010 qui demande une étude de faisabilité pour la réalisation d'une voie de contournement

 

Présentation de l'Association

  • : Le blog de mieuxvivrelouviejuzon.over-blog.com
  • Le blog de mieuxvivrelouviejuzon.over-blog.com
  • : carrières louvie-juzon Environnement
  • : Ce blog présente les combats menés par l'Association "Mieux vivre à Louvie-Juzon", village du piémont pyrénéen qui subit les nuisances engendrées par la carrière locale et qui se voit menacé par 2 autres projets de création de carrière- L'association se bat aussi pour obtenir une déviation poids lourds-
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Dossier déviation poids lourds

Nos actions de terrain

La vie du village

Derniers Commentaires

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus